Index

Proverbes : tonga

Proverbe Afaka ny loza, fa tonga ny antambo. [Veyrières 1913 #2683]
Traduction française Un malheur est passé, mais une catastrophe arrive. [Veyrières 1913 #2683]
Interprétation française Souvent un malheur plus grand succède au premier. [Veyrières 1913 #2683]

Proverbe Aiza ny tany hadina no dia ho mby ao an-karona avokoa ? [Cousins 1871 #29, Nicol 1935 #42]
Aiza no tany hadiana no ho tonga ao an-karona daholo. [Rinara 1974]
Traduction française Impossible de mettre dans la corbeille toute la terre que la bêche a fouillée. [Nicol 1935 #42]

Proverbe Akoholahy jamba : ampiadiana tsy miady, avela manaingoka ny namany. [Rinara 1974]
Akoholahy jamba : ampiadiana, tsy miady ; tonga ao an-trano, manaingoka ny namany. [Veyrières 1913 #3448]
Akoholahy jamba : ampiadina, tsy miady ; tonga ao an-trano, manaingoka ny namany. [Cousins 1871 #60]
Traduction française Coq aveugle : quand on le fait combattre, il ne veut pas et dès qu' on le met au milieu des siens, il les frappe à coups de bec et les maltraite. [Veyrières 1913 #3448]
Interprétation française Se disait des gens difficiles. [Veyrières 1913 #3448]

Proverbe Akoholahy mitelin-koto : raha mahay mitelina dia tohan' aina, raha tsy mahay dia singotry ny lela. [Veyrières 1913 #3537]
Akoholahy mitelin-koto: raha mahay mitelina, dia tohan' aina; raha tsy mahay mitelina, dia singotry ny lela. [Houlder 1895]
Akoholahy nitelin-koto, ka ny natao hanin-kahavoky no tonga singotry ny aina. [Veyrières 1913 #3537]
Akoholahy nitelin-koto : mahay mitelina, tohan' ny aina, tsy mahay, singotry ny lela. [Rinara 1974]
Akoholahy nitelin-koto: raha mahay mitelina, dia tohan’ ny aina ; raha tsy mahay, dia singotry ny lela. [Cousins 1871 #66]
Traduction française Coq qui a mangé de l' étoupe, ce qu'il a pris pour lui servir de nourriture devient sa perte. [Veyrières 1913 #3537]
Coq qui avale de l' étoupe : s' il parvient à l' avaler, c' est une nourriture ; s' il n'y parvient pas, sa langue s' y prend et il en crève. [Veyrières 1913 #3537]
Un coq avalant de l' étoupe: s' il peut l' avaler, elle le nourrira; mais s' il ne peut l' avaler, elle lui embarrassera la langue. [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait de ceux qui portent la parole et qui s' y embarrassent. [Veyrières 1913 #3537]

Proverbe Akoho tokana anaka: avy sasaka vao halan-tompo. [Cousins 1871 #51]
Akoho tokana anaka: avy sasaka vao mamono an-toka. [Cousins 1871 #52]
Akoho tokana anaka : avo sasaka vao halan-tompo. [Veyrières 1913 #3228]
Akoho tokana anaka : avo sasaka vao mamono antoka. [Veyrières 1913 #3229]
Akoho tokan' anaka : avo sasaka vao halan' ny tompony. [Rinara 1974]
Akoho tokan' anaka : tonga roa vao mamono antoka. [Rinara 1974]
Avo sasaka hoatry ny akoho tokana anaka. [Veyrières 1913 #3238]
Avo sasaka ohatra ny akoho tokana anaka. [Rajemisa 1985 #868]
Traduction française Poule qui a un poussin : c' est lorsqu' elle a produit son équivalent que son maître la prend en aversion. [Veyrières 1913 #3228]
Poule qui n' a qu' un poussin : c' est lorsqu' elle produit son équivalent qu' elle fait perdre son propriétaire. [Veyrières 1913 #3229]
Produire son équivalent comme la poule qui n' a qu' un poussin. [Veyrières 1913 #3238]
Interprétation française Parce qu' il s' attendait à mieux ; le sens est : déçu dans son attente. [Veyrières 1913 #3229]

Proverbe Amboa nivahiny: tonga tsy mahafaly, lasa tsy mampalahelo. [Houlder 1895 #1483]
Amboa nivahiny : tonga tsy nahafaly, lasa tsy nampalahelo. [Rinara 1974 #176, Cousins 1871 #129]
Traduction française Un chien en voyage: son arrivée ne cause pas de joie, ni son départ de regrets. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce n' est pas comme lorsqu' il s' agit de personnes, des parents ou amis qui viennent vous voir. [Houlder 1895]

Proverbe Amboa nivahiny : tonga tsy naharavo, niainga tsy nahataitra. [Samson 1965 #A44]

Proverbe Andevolahy mianala: ka ny hazon' andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina. [Houlder 1895]
Andevolahy nianala : ny hazon' andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina. [Veyrières 1913 #527, Cousins 1871 #190]
Ankizilahy nianala : ny hazon' Andriana tsy tonga, fa ny fanoto no lanjalanjaina. [Rinara 1974]
Traduction française Esclave qui est allé à la forêt : il ne rapporte pas le bois de son maître ou du souverain, mais il rapporte des pilons pour lui-même. [Veyrières 1913 #527]
Un esclave se rendant à la forêt; il n' en rapporte pas du bois pour son maître, par contre il porte un pilon sur son épaule. Un pilon pour piler son riz. [Houlder 1895]
Interprétation française Il a pensé à ses affaires à lui! [Houlder 1895]
Se disait des gens attentifs à leurs propres affaires. [Veyrières 1913 #527]

Proverbe Andevolahy mizaha lanonana : tonga vao lasa maka kitay. [Veyrières 1913 #526]
Traduction française Esclave qui est allé assister à des réjouissances publiques : à peine est-il rentré qu' il lui faut repartir pour chercher la provision de paille à brûler. [Veyrières 1913 #526]
Interprétation française Se disait des gens qui se laissent détourner de leurs occupations et sont ensuite obligés de les accomplir. [Veyrières 1913 #526]

Proverbe Andriamanitra no hamaly ka ho tonga tohatra hiakaranareo any an--danitra. [Veyrières 1913 #3]
Izay homenareo anie dia anjary tohatra hiakaranareo any an--danitra. [Veyrières 1913 #3]
Traduction française Que Dieu vous récompense et que votre offrande devienne l' escalier qui vous fera monter au ciel. [Veyrières 1913 #3]
Interprétation française Paroles dites par les lépreux lorsqu' ils demandaient l' aumône. [Veyrières 1913 #3]

Proverbe Antsiñary maty aomby tokana: tonga antoetr' androny. [Houlder 1895]
Tsiniary maty aomby tokana : nody an-toetr’ androny. [Samson 1965 #T146]
Interprétation malgache Ilay mahantra (antsinahary) maty omby tokana (hany nananana): ka nody amin' ny toetrany taloha. [Houlder 1895]

Proverbe Ataovy anatra imaso hifanatrehana, fa raha takona tonga fosa. [Rajemisa 1985]
Ataovy anatra imaso ifanatrehana: fa raha takona tonga fosa. [Houlder 1895]
Traduction française Si vous avez des remontrances à faire à quelqu' un, faites-les à la personne que cela concerne; car si vous en parlez à d' autres, vous tomberez dans la médisance. [Houlder 1895]

Proverbe Aza mahita ny faty ka tonga mampahatsiatsiahy ny alahelo. [Rinara 1974 #36]

Proverbe Aza manao fihavim-panantana : tonga, dia mingodona. [Cousins 1871 #441]
Manao fihavim-panantana : tonga dia mingadona. [Rinara 1974 #1991, Cousins 1871 #1534]

Proverbe Aza miantaha tongotra toa sakoivy : hatrany an-tenda vao tsy afa-mandeha. [Rinara 1974 #734]
Aza miantaha tongotra, toa sakoivy; tonga an-tenda vao tsy afa-mandeha. [Cousins 1871 #603]

Proverbe Aza mitabataba tonga rafozana : akoho iray no hovonoina ka telo lahy no asaina mindram-pamaky. [Rinara 1974]
Aza mitabataba tonga rafozana : akoho iray no vonoina, ka fito lahy no mitsangana. [Veyrières 1913 #1439, Cousins 1871 #645]
Aza mitabataba tonga rafozana : atodi-akoho no laoka, ka antsy solanga no zahana. [Rinara 1974 #783]
Aza mitabataba tonga rafozana : atodiakoho no laoka, ka famaky no tadiavina. [Veyrières 1913 #1440, Cousins 1871 #644]
Dedaka tonga rafozana : akoho no hovonoina ka telo lahy no asaina mitsangana. [Rinara 1974 #974]
Dedaka tonga rafozana : ka famaky no indramina ary sikina no henjanina, nefa akoho no ho laoka. [Rinara 1974]
Dedaka tonga rafozana, ka trano bongo ka asiam-pandri-baratra; akoho ka nindramam-pamaky; vola venty ka ampanjanahina; eranambatry ka atao telo fonosana. [Houlder 1895]
Dedaka tonga rafozana : trano bongo ka asiam-pandri-baratra ; akoho ka nindramam-pamaky ; vola venty ka ampanjanahina ; eranambatry ka atao telo fonosana. [Veyrières 1913 #1442]
Mitabataba tonga rafozana, akoho iray no vonoina, ka dimy no mamono. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mihetsiketsika be, nefa tsy hita izay vita, lasan-ko vavany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Fanfaron qui reçoit ses beaux-parents : il n' a qu' une cabane et il y met un paratonnerre ; il n' a qu' un poulet et il emprunte une hache à découper ; il n' a que 80 centimes et il les prête à intérêt ; il n' a qu' un sou et il l' enveloppe trois fois. [Veyrières 1913 #1442]
Ne faites pas tant de bruit comme une bru qui reçoit la visite de sa belle-mère : il y a des oeufs pour manger avec le riz, et elle demande une hache pour les casser. [Veyrières 1913]
Ne mettez pas tout sens dessus dessous comme un gendre qui reçoit la visite des beaux-parents : sept hommes se lèvent pour tuer une poule. [Veyrières 1913 #1439]
Un vantard recevant la visite de ses beaux-parents: sa maison n' est qu' une cabane et il y met un paratonnerre; il n' a qu' un poulet (à offrir), et il emprunte une hache (comme s' il avait du bœuf); il n' a que quatre-vingts centimes, et il les prête à intérêt: un sou, et il l' enveloppe trois fois. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe disait l' empressement des gendres à recevoir les beaux-parents ; il se disait aussi des gens parlant haut et troublant tout. [Veyrières 1913 #1439]
Se disait des gens qui parlaient haut et voulaient dominer. [Veyrières 1913 #1440]

Proverbe Aza mitaitay maka sifotra, fa mbola hifefika ihany raha tonga. [Veyrières 1913 #3795, Cousins 1871]
Traduction française Ne vous hâtez pas trop de ramasser le plus possible d' escargots, car une fois arrivé à la maison, il faut encore briser la coquille. [Veyrières 1913 #3795]
Interprétation française Se disait aux gens trop pressés. [Veyrières 1913 #3795]

Proverbe Aza mivadibadika toy ny andro ririnina. [Veyrières 1913 #5329]
Mivadibadika ohatra ny andro ririnina. [Rajemisa 1985]
Mivadibadika tahaka ny andro ririnina. [Rinara 1974 #2511]
Mivadibadika toy ny andro ririnina. [Cousins 1871 #1911, Nicol 1935]
Interprétation malgache Ilazana toetra mora miovaova toy ny andro ririnina, izay mafana kely dia tonga mangatsiaka indray avy eo. [Rajemisa 1985]
Traduction française Ne changez pas souvent comme le jour en hiver. [Veyrières 1913 #5329]

Proverbe Aza mivoady manan-drofia, fa raha tonga manao tohivelatra. [Cousins 1871 #682]

Proverbe Aza ny hodi--boanjo fanary no atao sakafo mahavita. [Houlder 1895 #603]
Tsy mety raha ny hodi--boanjo fanary no tonga sakafo mahavita. [Veyrières 1913 #4633, Rinara 1974 #4659, Cousins 1871 #3474]
Traduction française Il ne convient pas que les écorces d' arachides qui sont bonnes à être jetées, deviennent le repas dont on s' accommode. [Veyrières 1913 #4633]
Ne servez pas au repas des coques d' arachides qu' ordinairement on jette. [Houlder 1895 #603]
Interprétation française Il faut une nourriture convenable. [Veyrières 1913 #4633]

Proverbe Aza zatra lava lamosina fa tonga lava ahoriana. [Rinara 1974]

Proverbe Barikan' Iboana, izay tonga manokatra. [Veyrières 1913 #2359, Cousins 1871 #738]
Barikan' Iboana, ka izay tonga manokatra. [Rinara 1974 #849, Houlder 1895]
Traduction française Baril d' Iboana : tout venant l' ouvre. [Veyrières 1913]
Le tonneau d' Iboana: chacun peut l' ouvrir (et prendre ce qu' il y a dedans). [Houlder 1895]
Interprétation française Se disait des jeunes gens vaniteux et prodigues. [Veyrières 1913]
Se dit de quelque chose qui n' est pas bien gardé, qui a l' air d' appartenir à tout le monde. [Houlder 1895]

Proverbe Drakidraky omam-potaka : tonga dia vavany. [Samson 1965 #D18]

Proverbe Erikerika mahatondra-drano. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mitovy hevitra: varifitoventy zato no tonga ariary. [Rajemisa 1985]
Ny zavatra kely sy madinika aza, rehefa mitambatambatra ela, mety hisy vokany lehibe. [Rajemisa 1985]

Proverbe Faly raha tonga ny rano fanala kenda, raha malahelo ka misy mpanony, raha lavo ka misy mpanarina. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Faly raha tonga ny rano fanala kenda, raha malahelo ka misy mpanony, raha lavo no misy mpanarina. [Veyrières 1913 #808, Cousins 1871 #889]
Traduction française Nous sommes heureux, car l'eau est arrivée pour dégager le gosier obstrué ; malheureux nous avons un consolateur ; tombés à terre, nous avons quelqu' un qui nous relève. [Veyrières 1913 #808]
On est content de trouver de l' eau quand on étouffe, un consolateur quand on a du chagrin, quelqu' un qui vous relève quand on est tombé. [Houlder 1895]
Interprétation française Paroles dites aux protecteurs. [Veyrières 1913 #808]

Proverbe Fanam-bomangan' Ambohimandroso : tonga any an-kibo vao atanina afo. [Cousins 1871]
Fanam--bomangan' Ambohimandroso : tonga an-kibo vao atanina afo. [Rinara 1974 #1085]

Proverbe Fantsakana, ka dia izay tonga aloha no manovo. [Veyrières 1913 #3198]
Traduction française Quand on va à la fontaine, ceux qui arrivent les premiers puisent avant les autres. [Veyrières 1913 #3198]
Interprétation française Se disait des partages faits sans préférence : les premiers arrivés sont servis les premiers. [Veyrières 1913 #3198]

Proverbe Fihavin-javona ka tonga tsy re mingadona, lasa tsy re mitsaika. [Rinara 1974 #1156]

Proverbe Fony be tsy mitsitsy, ka efa kely vao mikaroka, nony misy vahiny vao manao sosoa. [Veyrières 1913 #2362]
Fony be tsy nitsitsy, ka efa kely vao mikaroka ; nony misy vahiny vao manao sosoa. [Cousins 1871 #982]
Fony be tsy nitsitsy, ka efa kely vao mikaroka ; nony nisy vahiny vao manao sosoa. [Nicol 1935]
Fony be tsy nitsitsy, nony kely vao mipitrapitra, tonga vahiny vao manao sosoa. [Rinara 1974 #1193]
Traduction française Gaspiller dans l’abondance, et attendre la pénurie pour se déranger ; ne faire du sosoa que pour les étrangers. [Nicol 1935 #244]
Quand vous étiez dans l'abondance vous ne ménagiez rien ; maintenant qu' il ne vous reste plus rien, vous cherchez à devenir riche et pour recevoir les étrangers vous faites cuire le riz avec beaucoup d' eau. [Veyrières 1913 #2362]

Proverbe Fositra va no tsy hambolem-boavahy ? [Veyrières 1913 #2703, Cousins 1871 #983]
Fositra ve no tsy ambolem-boavahy. [Rinara 1974 #1196, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Tsy ny loza mety ho tonga amin' ny asa atao na amin' ny zavatra ampiasaina anankiray akory no tokony hanafoanana io asa na zavatra io, fa ny fitandremana no tokony hatao betsaka. [Rajemisa 1985]
Traduction française Faut-il s' abstenir de planter des haricots parce que les vers les rongent ? [Veyrières 1913 #2703]
Interprétation française Il ne faut pas se décourager et rester dans l' inaction à cause de quelques pertes ; ce proverbe se disait surtout lorsque les plantations avaient été abîmées par des animaux ou des voleurs. [Veyrières 1913 #2703]

Proverbe Fozalahy nampiana fozavavy ny fanambadiana, ka iray tonga roa. [Rinara 1974 #1214]

Proverbe Hazakazaka am-piakarana, ka izay tonga aloha dia mianina. [Houlder 1895 #1247]
Traduction française Quand on court en faisant une montée, celui qui arrive le premier en haut s' arrête (il est essoufflé). [Houlder 1895]

Proverbe Heloka ibabohana mody rariny. [Rajemisa 1985]
Ny heloka ibabohana mody hitsiny; fa ny rariny itompoana mody heloka. [Cousins 1871]
Ny heloka ibabohana mody rariny, ny rariny itompoana mody heloka. [Rajemisa 1985]
Ny heloka ibabohana tonga hitsiny; fa ny rariny itompoana tonga raiben-keloka. [Cousins 1871]
Ny heloka ivalozana mody hitsiny, fa ny rariny itompoana mody heloka. [Veyrières 1913 #6422, Cousins 1871]
Ny heloka ivalozana tonga hitsiny, fa ny rariny itompoana tonga raiben-keloka. [Veyrières 1913 #6422, Nicol 1935 #451, Cousins 1871]
Ny heloka nilaozana tonga hitsiny, fa ny rariny itompoana tonga raiben-keloka. [Houlder 1895 #1103]
Interprétation malgache Izay miaiky ny hadisoany dia lefahin' ny olona ny helony, fa izay miziriziry kosa vao mainka omen' ny olona tsiny. [Rajemisa 1985]
Matetika ny fiekena fa diso, izany hoe ny fifonana, dia mahatonga ho afa-keloka. [Rajemisa 1985]
Ny fiekena ny heloka vita dia mendri-pamelana, fa ny tsy fandeferana kosa – na dia manana ny rariny aza ny tena, ka efa miaiky ny hadisoany ny an-kilany – dia tsy fitiavana fihavanana, ka mahatonga ny tena ho melohin' ny olona. [Rajemisa 1985]
Traduction française Le crime dont on se repent devient justice, mais la justice dont on se vante devient le pire des crimes. [Nicol 1935]
Une faute dont on se repend, devient une source d' équité ; un droit sur lequel on s' obstine trop, devient une source d' injustice. [Veyrières 1913 #6422]
Une faute dont on se repent devient justice, mais la justice dont on se vante devient une grande faute. [Houlder 1895 #1103]

Proverbe Heveriny fa hitohy ihany ny fanirin' ny hazo ka ho tonga any an--danitra. [Veyrières 1913 #2366]
Raha mitohy ny fanirin' ny hazo, mahatakatra ny lanitra. [Rinara 1974 #3620]
Traduction française Il s' imagine que la croissance de l' arbre ira jusqu' au ciel. [Veyrières 1913 #2366]
Interprétation française Se disait de ceux qui croient que les richesses ou les provisions ne s'épuiseront pas. [Veyrières 1913 #2366]

Proverbe Ingahibe mampirafy: tonga telo vao latsa-bidy. [Houlder 1895 #1538]
Ingahibe mampirafy : tonga telo vao ranga sofina. [Rinara 1974 #1435]
Ingahibe nampirafy : tonga telo vao latsa-bidy. [Veyrières 1913 #1421, Rinara 1974 #1436, Cousins 1871]
Ingahibe nampirafy: tonga telo vao ranga sofina. [Cousins 1871]
Traduction française Le vieil esclave qui prit une seconde femme: une fois devenu trois (lui et ses deux femmes) il diminua de valeur. [Houlder 1895 #1538]
Pauvre vieux qui s' est mis en tête d' épouser une deuxième femme : une fois qu' on est trois dans la maison tout le monde y perd. [Veyrières 1913 #1421]
Interprétation française La vie devient difficile pour chacun des trois ; ai un désir réalisé ne donne pas toujours le bonheur. [Veyrières 1913 #1421]

Proverbe Ity telo an-ila natao ho randran-tsy nahina indray no tonga reniben-kaingo. [Veyrières 1913 #2431, Cousins 1871 #1154]
Ity telo an' ila natao randran-tsy nahina indray no nanjary reniben-kaingo. [Rinara 1974 #1455]
Traduction française Voyez donc : la coiffure à trois tresses de chaque côté de la tête, qu' on regardait comme négligée, devient maintenant la principale parure. [Veyrières 1913 #2431]
Interprétation française La mode et ses variations. [Veyrières 1913 #2431]

Proverbe Izay mahari-monina tonga efa-dahy. [Houlder 1895 #658, Veyrières 1913 #5266, Rinara 1974 #1492, Cousins 1871 #1187]
Izay mahari-monina tonga telo mianaka. [Veyrières 1913 #5266]
Traduction française Ceux qui demeurent longtemps, se multiplient : ils deviennent trois, ils deviennent quatre. [Veyrières 1913 #5266]
En demeurant longtemps au même endroit, l' un deviendra quatre'. [Houlder 1895]
Interprétation française C. à. d. augmentera, s' enrichira). Le contraire de: Pierre qui roule n' amasse pas mousse. [Houlder 1895]
Se disait de la force, de la constance. [Veyrières 1913 #5266]

Proverbe Lahiantitra kendam-bodiakoho : mahazo fanjakana vao mivadi-boamaso, tonga ny valim-pitia vao voan' ny totohondry any an-katony. [Rinara 1974 #1668]
Lahy antitra kendam-body akoho : mahazo fanjakana vao mivadi-boamaso ; tonga ny valim-pitia vao voa totohondry any an-katony. [Cousins 1871]

Proverbe Lahiantitra mangata-bady, mivolambolana fa entanim-pitia, fa tsy azo ho namana nony tonga ny asa zama. [Rinara 1974 #1675]

Proverbe Lany ny kipikipy zato vao tonga ny voron-tsara dia. [Veyrières 1913 #2507]
Lasa ny kipikipy zato vao tonga ny voron-tsara dia. [Houlder 1895 #956, Rinara 1974 #1749, Cousins 1871 #1337, Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Lany tamin' ny tsinontsinona ny vola sy ny fitaovana vao tonga ny ilana azy. [Rajemisa 1985]
Traduction française Avoir épuisé ses cent projectiles avant que les bons oiseaux arrivent. [Houlder 1895]
Avoir épuisé toutes ses ressources lorsqu'arrive le moment favorable, c' est être comme le chasseur qui a déjà lancé tous ses bâtonnets aux oiseaux lorsqu' arrive un oiseau facile à viser. [Veyrières 1913 #2507]
Interprétation française Ne plus pouvoir saisir une bonne occasion quand elle se présente. [Houlder 1895]

Proverbe Lany vary tonga havana, ka ny loha no haotraorina. [Veyrières 1913 #1089, Rinara 1974 #1746, Cousins 1871 #1335]
Traduction française Si un parent ou un ami arrive alors que le riz est épuisé, on se gratte la tête de confusion. [Veyrières 1913 #1089]
Interprétation française Allusion à la coutume malgache d' offrir le riz aux visiteurs ; on disait ce proverbe de ceux qui se trouvaient sans ressources lorsqu' ils en avaient le plus besoin. [Veyrières 1913 #1089]

Proverbe Lasa ny mamba fa tonga ny voay. [Rinara 1974 #1750]
Lasa ny mamba ka tonga ny voay. [Veyrières 1913 #2605, Cousins 1871 #1338]
Lasa ny mamba: tonga ny voay. [Rajemisa 1985]
Lasa ny voay: misosoka ny mamba. [Rakotosaona 1975]
Interprétation malgache Ilazana olona na zavatra roa mifandimby, izay samy babany avokoa. [Rakotosaona 1975]
Ilazana olona roa mifandimby samy manana toetra ikoizana. [Rajemisa 1985]
Traduction française A peine les caïmans sont-ils partis que des crocodiles arrivent. [Veyrières 1913 #2605]
Les crocodiles sont partis et les caïmans arrivent. [Houlder 1895]
Interprétation française Échapper à un mal pour tomber dans un autre. [Veyrières 1913 #2605]
Il n' y a pas moyen d' échapper; mais ce proverbe ne s' applique pas seulement en parlant de choses fâcheuses. [Houlder 1895]

Proverbe Lasa tsy manao veloma naman' ny tezitra. [Rajemisa 1985]
Lasa tsy manao veloma naman' ny tezitra, tonga tsy mifampiarahaba naman' ny sosotra. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Araka ny lalàn' ny fihavanana malagasy, ny fiarahabana sy ny fanaovambeloma dia tsy maintsy atao raha mbola tsy tapaka akory ny fihavanana. [Rajemisa 1985]

Proverbe Latsaka ibabay, tonga ibabay. [Veyrières 1913 #1517]
Traduction française Babay tombe, Babay remonte. [Veyrières 1913 #1517]
Interprétation française Jeu d'enfant consistant à laisser tomber quelque chose de la main et à le ressaisir dans la chute. [Veyrières 1913]

Proverbe Malahelo miresaka amy ny mpanan-karena : raha tonga mitaina hidin-trano. [Cousins 1871 #1450]
Malahelo miresaka amin' ny mpanan-karena : ka nony tonga mitain-kidin-trano. [Veyrières 1913]
Malahelo miresaka amin' ny mpanan-karena : raha tonga mitaina hidin-trano. [Veyrières 1913]
Malahelo mitafa amin' ny mpanan-karena: ka raha tonga mitain-kidin-trano. [Houlder 1895 #1450]
Malahelo mitafasiry amin' ny mpanana, ka raha tonga mitaina hidin-trano. [Rinara 1974 #1920]
Miara-mitafa amin' ny mpanan-karena, ka raha tonga mitain-kidin-trano. [Veyrières 1913]
Mitafa amin' ny mpanan-karena ka raha tonga mitain-kidin-trano. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Izay mandany andro miresaka amin' ny mpanan-karena, dia ho lany ny efa kely eo an-tanany. [Rajemisa 1985]
Traduction française Pauvre qui bavarde avec les riches, quand il rentre chez lui, il est obligé pour faire sa cuisine, de brûler le bois qui lui sert à fermer la porte. [Veyrières 1913 #2529]
Pauvre qui cause avec les riches : quand il rentre chez lui, il est obligé pour faire sa cuisine, de brûler le bois qui lui sert à fermer la porte. [Veyrières 1913 #2517]
Un pauvre s' entretenant avec un riche: de retour chez lui, il brûle la fermeture de sa maison. [Houlder 1895]
Interprétation française A le voir causer avec l' autre, on ne le dirait pas pauvre; mais il l'est tellement que faute d' autre combustible, il est obligé de brûler le morceau de bois servant à fermer sa porte. [Houlder 1895]
Se disait des pauvres qui, au lieu de travailler et de faire leur provision de paille à brûler, perdaient leur temps à bavarder avec les riches. [Veyrières 1913 #2529]
Se disait des pauvres qui, au lieu de travailler, perdaient leur temps à bavarder avec les riches. [Veyrières 1913 #2517]

Proverbe Mamantan-tany foana toy ny havandra tonga ririnina. [Houlder 1895 #975, Veyrières 1913 #3927]
Mitsapa (mamantan-)tany foana tahaka ny havandra ririnina. [Rinara 1974 #2502]
Namantan-tany foana tahaka ny havandra ririnina. [Rinara 1974 #2728]
Traduction française Arriver où il n' y a plus rien, comme la grêle qui tombe en hiver. [Houlder 1895]
Arriver trop tard comme la grêle qui tombe en hiver. [Veyrières 1913 #3927]
Interprétation française Il n'y a plus rien. [Veyrières 1913 #3927]
La grêle après vendanges. [Houlder 1895]

Proverbe Mamoaka omby zato, miandry omby arivo, ka ny mania no betsaka. [Rinara 1974 #1952]
Mamoaka omby zato, miandry omby arivo, ka tsy ilaozan’ izay hafa soratra. [Veyrières 1913 #2201, Cousins 1871]
Mamoaka omby zato, miandry omby arivo : ny mania no be noho ny tonga ; mitari-drano an-kilahila : ny mitobaka no be noho ny mizotra. [Veyrières 1913 #3349, Cousins 1871 #1478]
Mamoaka omby zato, miandry ondry arivo: ny mania no be noho ny tonga. [Houlder 1895 #1206]
Miandry ondry zato, miambina omby arivo, ka tsy ilaozan' izay mania. [Houlder 1895 #149, Veyrières 1913 #1656]
Miandry ondry zato, miandry omby arivo, ka tsy ilazaon' izay hania. [Rinara 1974 #146]
Traduction française Conduire cent bœufs, faire paître mille moutons: ceux qui errent à droite et à gauche sont plus nombreux que ceux qui arrivent tout droit. [Houlder 1895]
Garder cent moutons, faire paître mille boeufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Veyrières 1913 #1656]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on fait paître mille boeufs, dans un tel nombre il ne manquera pas de boeufs de couleurs diverses. [Veyrières 1913]
Quand on fait sortir du parc cent boeufs, quand on garde mille boeufs, ceux qui s' égarent sont plus nombreux que ceux qui rentrent; quand on canalise l' eau pour la conduire sur le versant d' une colline, il s' en perd plus qu' il n' en arrive par la conduite. [Veyrières 1913]
Quand on garde cent moutons et qu' on fait paître mille bœufs, il y en a toujours qui s' égarent. [Houlder 1895]
Interprétation française Ce proverbe se disait de la variété qui est inévitable ; autre sens : il est impossible qu' il n'y ait pas des méchants. [Veyrières 1913 #2201]
Ce proverbe s' emploie en parlant d' un travail ou d' une affaire difficiles. [Houlder 1895]
Se disait des biens qui se perdent en route, dans un procès, ou autrement. [Veyrières 1913 #3349]

Proverbe Masiaka be ronono, maditra niampidera tandroka, fa raha tonga ny vilona manaiky ho fatorana. [Rinara 1974]

Proverbe Miangaly miserana, toy ny andevolahy mizaha lanonana, fa raha tonga maka kitay. [Veyrières 1913 #570]
Miangaly miserana, toy ny andevolahy mizaha lanonana, kanefa raha tonga, maka kitay. [Cousins 1871 #1717]
Miangaly miserana toy ny ankizilahy mizaha lanonana, fa raha tonga maka kitay. [Rinara 1974]
Traduction française Qui se paie des caprices et des distractions d' un moment, comme l' esclave qui va voir les réjouissances publiques, mais une fois de retour il faut qu' il aille chercher la provision de paille à brûler. [Veyrières 1913 #570]

Proverbe Mipelipelika ohatra ny amboakely tonga tompo. [Rinara 1974]
Mipelipelika, toy ny amboakely tonga tompo. [Veyrières 1913 #5561, Cousins 1871 #1805]
Traduction française S' agiter comme un petit chien dont le maître est de retour. [Veyrières 1913 #5561]
Interprétation française Se disait d' une joie débordante. [Veyrières 1913 #5561]

Proverbe Mirisarisa ohatra ny akoho boka fa raha tonga tsy misy mpanarona. [Rinara 1974]
Mirisarisa toy ny akoho boka : raha tonga, tsy misy mpanarona. [Veyrières 1913 #2014, Cousins 1871]
Traduction française Misérable comme la poule lépreuse : quand elle arrive et à l' air de vouloir pondre, personne ne la couvre de la corbeille pour la faire pondre. [Veyrières 1913 #2014]
Interprétation française Se disait des malheureux : on ne fait pas attention à eux parce qu'on n' attend rien d' eux. [Veyrières 1913 #2014]

Proverbe Misarabaka ny lamba indrana, ka nony tonga endahan' ny tompony. [Houlder 1895]
Traduction française Faire traîner avec ostentation un lamba emprunté, et, une fois arrivé, se le voir enlever par son propriétaire. [Houlder 1895]
Interprétation française C' est un peu l'histoire du geai paré des plumes du paon. [Houlder 1895]

Proverbe Mpamosavy natakalo omby mahery: lasa ny loza, fa tonga ny antambo. [Houlder 1895 #52]
Mpamosavy natakalo omby masiaka : lasa ny loza, fa mirotsaka ny antambo. [Cousins 1871]
Mpamosavy natakalo omby masiaka : lasa ny loza, fa tonga ny antambo. [Cousins 1871]
Traduction française Un sorcier échangé contre un bœuf sauvage: à une calamité en succède une autre plus terrible encore. [Houlder 1895]
Interprétation française "Tomber de Charybde en Scylla" . [Houlder 1895]

Proverbe Nahoana no tsy mba nijery sy tsy mba nandinika, ka nony tonga any an-trano vao mihisitrisitra ? [Cousins 1871 #2071]
Nahoana no tsy mba nijery sy tsy mba nandinika, ka nony tonga any an-trano vao misitrisitra ? [Veyrières 1913 #6238]
Nahoana no tsy mba nijery tsy mba nisaina, ka any an-trano vao manalava molotra ? [Rinara 1974 #2718]
Traduction française Pourquoi n' a-ton pas regardé et examiné, et arrivé à la maison fait-on le mécontent ? [Veyrières 1913 #6238]
Interprétation française On ne peut accuser que soi-même, il fallait être plus réfléchi. [Veyrières 1913 #6238]

Proverbe Nanasa vahiny tsy tonga: sady voky no afaka adidy. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Tsy mahafaty antoka akory ny manao ny adidy tokony hoefaina. [Rajemisa 1985]

Proverbe Natao ho zavona hahamasaka ny vary, kanjo nanjary fanala hamono ny mangahazo. [Rinara 1974 #2761]
Natao ho zavona hahamasaka ny vary, kanjo tonga fanala hamono ny mangahazo. [Cousins 1871 #2092]

Proverbe Natao ihany ny mandevina loha-angidina, fa tsy tonga vakan-karanana. [Houlder 1895 #638]
Natao ihany ny mandevina lohan' angidina, fa tsy tonga vakan-karanana. [Veyrières 1913 #92, Cousins 1871]
Natao ihany ny nandevina lohan' angidina, fa tsy tonga vakan-karanana. [Rinara 1974 #2763]
Traduction française On a bien enterré la tête de la libellule, mais elle n' est pas devenue une perle (de verre). [Houlder 1895]
On a bien essayé d' enterrer des têtes de libellules, mais elles ne se sont pas changées en perles dont se servent les sorciers. [Veyrières 1913 #92]
Interprétation française Comme l' enfant l' espérait. Espérer beaucoup et ne rien avoir. [Houlder 1895]

Proverbe Ny akoho novonoina no mody latsa, ary ny atao no manebaka. [Rinara 1974 #2842]
Ny akoho novonoina no mody latsa, ary ny atao no tonga adidy. [Houlder 1895 #145, Veyrières 1913 #6481]
Traduction française La poule tuée devient un sujet de blâme, et ce qu' on a fait est blâmé. [Veyrières 1913 #6481]
Le poulet tué devient un sujet de reproches, et ce qu' on a fait est blâmé. [Houlder 1895]

Proverbe Ny fingadongadonao dia soa fa ny henamaso anao raha tonga no tsy tanty. [Rinara 1974 #2990]
Ny fingodongodonao dia soa, fa ny henamaso anao raha tonga no tsy afak. [Houlder 1895 #1769, Veyrières 1913 #3048]
Traduction française Le bruit de tes pas est doux à mes oreilles, mais quand tu ne viens pas je suis honteuse. [Veyrières 1913 #3048]
Le bruit de tes pas est doux, mais quand tu es là je ne puis m' empêcher d' être honteuse. [Houlder 1895]

Proverbe Ny fitia no tsy misy ka ny lalana no tonga lavitra. [Rinara 1974]

Proverbe Ny mpiady tsy misy mpampionina dia ho tonga any Antananarivo. [Veyrières 1913 #3361]
Ny mpiady tsy misy mpampionona dia ho tonga any Antananarivo. [Houlder 1895 #337]
Traduction française Si ceux qui se querellent n' ont personne pour les remettre d' accord, ils finiront par aller à Tananarive. [Houlder 1895]
S' il n' y a personne pour mettre d' accord ceux qui se battent, ils finiront par monter à Tananarive. [Veyrières 1913 #3361]
Interprétation française C. à. d. que leur dispute prendra de telles propositions quelle ne finira qu' en tribunal. [Houlder 1895]
Il y aura procès. [Veyrières 1913 #3361]

Proverbe Ny ronono mandroatra, ny rafozana tonga. [Veyrières 1913 #1461]
Traduction française Le lait écume dans la marmite, les beaux-parents arrivènt. [Veyrières 1913 #1461]
Interprétation française Bonne réception des beaux-parents ; ou bien avoir deux choses à faire. [Veyrières 1913 #1461]

Proverbe Ny teny nofon-kena: raha roritina, tonga ozatra. [Cousins 1871 #2443]
Ny teny toy ny hena ka raha roritina tonga hozatra. [Veyrières 1913, Rajemisa 1985]
Ny teny toy ny nofon-kena, ka raha roritina tonga hozatra. [Veyrières 1913]
Ny teny toy ny nofon-kena, ka raha roritina tonga ozatra. [Houlder 1895 #553]
Ny teny toy ny nofon-kena, ka roritina tonga hozatra. [Rinara 1974 #3291]
Interprétation malgache Tsy tsara raha ny rasaka na ny ady hevitra no halavaina loatra fa mety hanjary fanditra na ady mihitsy aza. [Rajemisa 1985]
Traduction française Les paroles sont comme la chair, quand on l' étire elle devient muscle. [Houlder 1895]
Les paroles sont comme la viande : quand on tire dessus, cela devient nerf. [Veyrières 1913 #4796]
Interprétation française Il ne faut pas tirer sur les mots pour leur faire dire ce que l'on veut. [Veyrières 1913 #4796]

Proverbe Ny vitsika no keliray, ny fanompoana no mafy : mivoaka, mitondra tany ; miditra, mitondra hanina ; kanefa nony tonga, ny tsy naka no homana. [Veyrières 1913 #731, Cousins 1871 #2481]
Traduction française Si les fourmis sont chétives, c' est que leur corvée est rude : en sortant elles portent de la terre ; en rentrant elles apportent des provisions ; mais quand elles arrivent, c' est celui qui n' a pas amassé qui mange tout. [Veyrières 1913 #731]
Interprétation française Ce proverbe qui s'appliquait aux exacteurs, fait allusion au serpent renimandotra ; les Malgaches disaient que ce serpent habitait les fourmilières et était nourri par les fourmis qui à leur tour mangeaient son cadavre. [Veyrières 1913 #731]

Proverbe Ny vola dia rano an-driana : ny lasa dia lasa ihany, ny tonga dia tonga ihany koa. [Rinara 1974 #3361]

Proverbe Ny vola toy ny vahiny : tonga anio, lasa rahampitso. [Cousins 1871 #2491, Nicol 1935 #336]
Ny vola tsy mandry lalana toy ny rano: tonga anio, fa lasa rahampitso. [Houlder 1895]
Traduction française L' argent est comme l' eau: et ne s' arrête pas (litt. ne couche pas) en route, il arrive aujourd' hui et demain s' en va. [Houlder 1895]
L’argent ressemble à l’hôte de passage : aujourd’hui il arrive, demain il n’est plus. [Nicol 1935]

Proverbe Ondrilahin' Ambohimangidy: hondrihondriny iraimbilanja; lava tandroka vao lasiventy. [Houlder 1895]
Ondrilahin' Ambohimangidy : hondrihondriny iraimbilanja, nony lava tandroka lasiventy. [Rinara 1974 #3449]
Ondrilahin' Ambohimangidy : lava tandroka vao latsa-bidy. [Rinara 1974]
Ondrilahin' Ambohimangidy : tonga soa vao latsa-bidy. [Houlder 1895, Rinara 1974]
Traduction française Un bélier d' Ambohimangidy: c' est quand il est gras que son prix baisse. [Houlder 1895]
Un bélier d' Ambohimangidy: petit, il vaut un franc; quand il a des cornes, il ne vaut plus que quatre-vingt-dix centimes. [Houlder 1895]

Proverbe Ondrilahy tonga hariva, ka mitady ravin-katsaka horaotina. [Veyrières 1913 #4702, Rinara 1974 #220, Cousins 1871 #2580]
Traduction française Bélier qui rentre le soir: il cherche des feuilles de maïs à brouter. [Veyrières 1913]
Bélier qui rentre le soir : il cherche des gourmands. [Veyrières 1913 #4702]
Interprétation française Se disait des gourmands. [Veyrières 1913]

Proverbe Rafotsibe mitakalo: tonga vao miehakehaka. [Cousins 1871]
Rafotsibe nitakalo : tonga vao miehakehaka. [Rinara 1974 #3530, Houlder 1895]
Traduction française La vieille marchande au détail (de sel, riz, etc.): ce n' est qu' une fois de retour à la maison qu' elle se vante. [Houlder 1895]
Interprétation française Tandis que quand elle est au marché, elle a des manières humbles et engageantes pour attirer les clients. [Houlder 1895]

Proverbe Raha hety ny atao, hazondrano tonga andevo. [Houlder 1895 #1557]
Raha mety ny atao, ny hazondrano aza tonga mpanompo. [Rinara 1974 #233]
Traduction française Si on réussit dans ce qu' on fait, des joncs (dont on fait des corbeilles) deviendront des esclaves. [Houlder 1895]
Interprétation française Les esclaves étaient le plus grand signe de prospérité. [Houlder 1895]

Proverbe Raha mahare teny tsy tiana : ny marary tonga finaritra ary ny malemy tonga matanjaka. [Rinara 1974 #3599]
Raha mahare teny tsy tiana : ny marary tonga manaritra, ny malemy tonga matanjaka. [Veyrières 1913 #2820, Cousins 1871 #2674]
Traduction française En entendant des mots désagréables, les malades sont guéris et les faibles deviennent forts. [Veyrières 1913 #2820]
Interprétation française On se trouve excité par les mots désagréables. [Veyrières 1913 #2820]

Proverbe Raha mandrivotra avy andrefana ny andro, hoy ny adala: manjaira sonina, fa ho avy ny valala. Hoy kosa ny anganongano: tampeno ny vava, fa tonga ny aretina. [Houlder 1895]

Proverbe Raha maniry ihany ny hazo, ho tonga any an--danitra no farany. [Cousins 1871, Houlder 1895]
Raha maniry ihany ny hazo tonga any an--danitra. [Rajemisa 1985]
Raha mitohy ihany ny hazo, ho tonga any an--danitra no farany. [Houlder 1895]
Raha mitohy ihany ny hazo, tonga any an--danitra. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Entina mampiomana fa misy fetrany toy ny hazo maniry ny fanambinana, ny fahasoavana. [Rajemisa 1985]
Misy fetra ny fanirin' ny hazo; voafetra koa ny fanambinana fa tsy mitohy hatrany ka tokony hanararaotra ny soa izay sendra sao manenina. [Rajemisa 1985]
Traduction française Si l' arbre ne s' arrêtait pas de croître, il finirait par toucher le ciel. [Houlder 1895 #960]

Proverbe Raha mihinana ny amalom-boasira hianao, manao hoe: "Ny maty no havakoary raha asa zama, manao hoe : "Mamosavy ny tsy tia maro". [Cousins 1871]
Raha mihinana ny amalom-boasira hianao, manao hoe ny maty no havako, ary raha tonga ny asa jama dia hanao hoe : ny mpamosavy no tsy tia maro. [Rinara 1974 #3615]

Proverbe Raha tonga amin' ny andry ny andro. [Veyrières 1913 #6604]
Traduction française Quand le soleil arrive au pilier qui se trouve à trois pas de la porte d' entrée : un peu après trois heures de l' après-midi. [Veyrières 1913 #6604]

Proverbe Raha tonga amin' ny fitotoam-bary ny andro. [Veyrières 1913 #6605]
Traduction française Quand le soleil arrive au mortier à riz qui se trouve à deux pas de la porte d' entrée : vers les trois heures après midi. [Veyrières 1913 #6605]

Proverbe Raha tonga izay fotoana, ka tapaka ny andro, dia iambohoana izao tontolo izao. [Veyrières 1913 #2916]
Traduction française Lorsqu' arrive le terme et que le fil des jours est rompu, alors il faut tourner le dos à ce monde. [Veyrières 1913 #2916]

Proverbe Raha tonga ny amalom-boasira, tsy manankavana afa-tsy ny maty aho, fa raha tonga ny asa vadi-drano, havako daholo Imamo sy Imerina. [Rajemisa 1985 #57]
Raha tonga ny amalom-boasira, tsy manan-kavana afa-tsy ny maty ; ary raha tonga ny asa vadi-drano, havako daholo Imamo sy Imerina. [Veyrières 1913 #2323]
Interprétation malgache Enti-milaza olona tia tena fatratra izay tsy mahalala na iza na iza rehefa ao anatin' ny fiadanana, nefa kosa midodododo manatona ny hafa rehefa misy mahaporitra. [Rajemisa 1985 #57]
Traduction française Quand on a une anguille salée on prétend n' avoir de parents que chez les morts ; mais quand on a un travail de rizière pénible ou une affaire difficile, on se dit parent de tout le pays d' Imamo et d' Imerina. [Veyrières 1913 #2323]
Interprétation française Dans la prospérité on ne veut partager avec personne et dans le malheur on frappe à toutes les portes. [Veyrières 1913 #2323]

Proverbe Raha tonga ny taona asaramanitra, dia avy manatitra ny jaka izahay mianakavy. [Veyrières 1913 #4155]
Traduction française Parce que l' année bénie est arrivée, nous venons en famille vous offrir le jaka. [Veyrières 1913 #4155]
Interprétation française Le jaka était la viande donnée en étrennes au premier jour de l'an ; le premier jour de l' an était appelé le jour du Bain parce qu' il y avait, ce jour-là, le Bain solennel du souverain. [Veyrières 1913 #4155]

Proverbe Raha tsy ny faladia no mivadika, raha tsy Itasy no iray sotro, tsy avelako tsy ho tonga any aho ! [Veyrières 1913 #4220]
Raha tsy ny faladia no mivadika, raha tsy Itasy no tonga eran' ny sotro, tsy avelako tsy ho tonga any aho! [Rinara 1974 #3674]
Traduction française Tant que ma plante des pieds ne se retournera pas, tant que le lac Itasy ne sera pas dans une cuiller, je ne laisserai pas que d' aller là-bas! [Veyrières 1913 #4220]

Proverbe "Raikitra terý izao!" hoy ilay voa bala tamin' ny feny, "fa afaka ho borozano aho raha tonga" . [Houlder 1895]
Raikitra tery izao hoy ilay voa bala tamin' ny feny, fa afaka ho borizano aho raha tonga. [Veyrières 1913 #448]
Raikitra tery izao, hoy ilay voan' ny bala teo amin' ny feny, fa afaka ho borizano raha tonga. [Rinara 1974 #3689]
Traduction française "Çà y est" , s' écrie le soldat atteint d' une balle à la cuisse, "je serai exempté du service une fois arrivé" . [Houlder 1895]
C' est fait, dit le soldat qui vient de recevoir une balle à la cuisse, à mon arrivée je serai exempté du service militaire. [Veyrières 1913 #448]
Interprétation française Bienheureuse balle qui, tout en lui laissant la vie, le fera dispenser du service forcé et non rétribué! [Houlder 1895]
Bonheur d' échapper à la corvée. [Veyrières 1913 #448]

Proverbe Rano antsakaina mody ventiny. [Veyrières 1913 #938, Cousins 1871 #2754, Houlder 1895]
Rano antsakaina mody ventiny, fa tonga ny fanambinana. [Rinara 1974 #3705]
Traduction française De l' eau puisée devient quelque chose de substantiel, pour ceux qui savent en tirer parti. [Houlder 1895]
Eau puisée, devient un bien solide. [Veyrières 1913 #938]
Interprétation française Allusion à la mère qui en buvant superstitieusement de l'eau, a obtenu l' enfant quelle désirait ; se disait des faveurs obtenues, des bonnes aubaines. [Veyrières 1913 #938]

Proverbe Rano velona tarihin-dririnina: miala amy ny tany itoerany, fa tsy tonga amy ny hitarihana azy. [Cousins 1871 #2757]

Proverbe Ranovelona tarihin-dririnina : miala amin' ny tany itoerany, fa tsy tonga amin' izay itarihana azy. [Rinara 1974]
Ranovelona tarihin-dririnina : miala amin' ny tany itoerany, fa tsy tonga amin' ny itarihana azy. [Veyrières 1913 #3364]
Traduction française Eau vive qu' on amène en hiver par des canaux dans un village : elle quitte bien l' endroit où elle était, mais elle n' arrive pas à l' endroit où on veut l' amener : elle se perd en route. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de ce qui se perd en route, par exemple l' argent dans un procès. [Veyrières 1913 #3364]

Proverbe Rehefa tonga ny loza, na ny rano aza mahakenda. [Rinara 1974 #3685]

Proverbe Rehefa tonga ny tokoa, mena-dratsy ny lainga. [Rinara 1974 #3686]

Proverbe Resen' Andriamanitra tsy tonga olona. [Veyrières 1913 #50]
Traduction française Quand on fait le mal on est frappé de Dieu : on ne devient pas homme, mais on reste avorton. [Veyrières 1913 #50]
Interprétation française Les Malgaches croyaient que les méchants restaient chétifs ; ce proverbe se disait aussi en manière de malédiction pour appeler la colère de Dieu. [Veyrières 1913 #50]

Proverbe Salohy natora-bato : dora laha miherina. [Samson 1965 #S11]
Salohy natora-bato: tonga añy laha-miheriña. [Houlder 1895]
Interprétation malgache Salohy natoraka amim-bato: tonga any vao miverina. [Houlder 1895]

Proverbe Sima nozairina : tafahoana fa mikentrona. [Rinara 1974 #3888]
Sima nozairina : tonga tany ihany, fa miketrona. [Veyrières 1913 #1708, Cousins 1871]
Traduction française Bec-de-lièvre qu' on a cousu : tout se rejoint mais il y a des plis. [Veyrières 1913 #1708]
Interprétation française Il reste des traces des difficultés, ou des événements, ou des paroles, même après arrangement ou réconciliation. [Veyrières 1913 #1708]

Proverbe Siny vaky nantsakan-drano : ny siny aza vaky, ka rano ho tonga ? [Veyrières 1913 #2405, Cousins 1871 #2899]
Traduction française Cruche fêlée avec laquelle on a puisé de l' eau : puisque la cruche est fêlée, comment porter l' eau jusqu' à la maison ? [Veyrières 1913 #2405]
Interprétation française Analogue au proverbe : c' est un panier percé. [Veyrières 1913 #2405]

Proverbe Soa ampiam-panahy tonga amy ny soa tanteraka ; ratsy ampiam-panahy tonga amy ny soa onony. [Cousins 1871 #2906]
Soa ampiam-panahy tonga amin' ny soa tanteraka ; ratsy ampiam-panahy tonga amin' ny soa onony. [Veyrières 1913 #1581]
Soa ampiam-panahy : tonga soa maninteraka; ratsy ampiam-panahy : tonga soa antonona. [Rinara 1974 #3902]
Traduction française La beauté jointe à l' esprit et au caractère, c' est le beau parfait ; la laideur compensée par l' esprit et le caractère devient acceptable. [Veyrières 1913 #1581]

Proverbe Sokina manatona afo an-efitra ; tonga ihany, fa manaton-doza. [Nicol 1935 #228, Cousins 1871]
Traduction française Hérisson du désert qui s’approche du feu : il arrive, mais pour son malheur. [Nicol 1935 #228]

Proverbe Tahom--boahirana anaty rano : mahitsy am-pangalana, fa nony tonga an-trano vao miolikolika. [Rinara 1974]
Tahom--boahirana anaty rano : mahitsy any am-panalana, fa tonga an-trano vao miolikolika. [Veyrières 1913 #1583, Cousins 1871 #2969]
Traduction française Tiges de nénuphars dans l' eau : elles sont droites quand on les prend, mais sinueuses une fois qu' elles sont à la maison. [Veyrières 1913 #1583]
Interprétation française Se disait des jeunes filles avant et après le mariage ; sens général : ce n' est qu' avec le temps et à l' examen qu'on voit les défauts. [Veyrières 1913 #1583]

Proverbe Tari-drano ririnina : miala amin' izay nitaritana azy, fa tsy tonga amin' izay nokasaina. [Rinara 1974 #4109]

Proverbe Tiana, ka tany lavitra natao folo hafatra, fa nony tonga tsy tian-kojerena. [Rinara 1974 #266]

Proverbe Toy ilay namatra isam-pangady : raha tsy tonga ny vola, dia vary no afatra. [Veyrières 1913 #738]
Toy ilay namatra ny isam-pangady : raha tsy tonga ny vola dia vary no afatra. [Houlder 1895 #2186, Rinara 1974 #4239]
Traduction française C' est comme celui qui fixait l' impôt sur les rizières : à défaut d' argent il prenait du riz. [Veyrières 1913 #738]
Semblable à celui qui fixait l' impôt sur le riz (ou les rizières): quand l' argent ne venait pas, il recevait du riz (à la place). [Houlder 1895]

Proverbe Toy ny mitari-drano ririnina: miala amin' izay nitoerany, fa tsy tonga amin' izay alehany. [Houlder 1895]
Traduction française Il en est comme de l' action de conduire de l' eau en hiver: l' eau quitte bien l' endroit où elle était, mais n' arrive pas jusqu' où il faudrait. [Houlder 1895]
Interprétation française L' hiver à Madagascar est la saison sèche: la terre est desséchée, et l'eau peu abondante, de sorte quelle est absorbée en route. [Houlder 1895]

Proverbe Toy ny ondrindrano, lefona dimy, fampohaza iray, famaky iray, ireo no nentina, nefa nosorohin' Itsaramanampy, ka tonga any an-karona fihazana. [Rinara 1974 #4341]
Tsy misy manao ho vazaha noho ny ondrindrano: lefona dimy no nentiny, fampohazarana no nentiny, ary famaky iray no nentiny; kandrefa raha nankao atsimon-drano, nosorohin' Itsaramanampy ka tonga any an-karona fihazana. [Houlder 1895 #2309]

Proverbe Tonga amin' ny tsy afa-droa aman-telo. [Veyrières 1913 #3308, Houlder 1895]
Tonga amin' ny tsy afa-droa telo. [Rinara 1974 #4183]
Traduction française Nous voici devant une chose que deux hommes ni même trois ne pourront faire. [Veyrières 1913 #3308]
Nous voici en face de quelque chose dont ni deux ni trois ne viendront à bout. [Houlder 1895]
Interprétation française Grande difficulté. [Veyrières 1913 #3308]
Quelque chose de très difficile. [Houlder 1895]

Proverbe Tonga haka, ohatra ny jiro manao rehibe. [Cousins 1871, Rinara 1974]

Proverbe Tonga ranaotra, tsy misy laoka ; lasa ranaotra, vonoiny ny omby. [Veyrières 1913 #1165]
Tonga ranaotra, tsy misy ny laoka; lasa ranaotra, vonoiny ny omby. [Cousins 1871 #3128]
Tonga Ranaotra tsy misy ny laoka, lasa Ranaotra vonoy ny vositra. [Rinara 1974 #4185]
Tonga Ranaotra vao lany ny laoka. [Houlder 1895 #955]
Traduction française Quand arrive le beau-frère il n' y a pas de mets à lui servir, et quand il est parti on tue un boeuf. [Veyrières 1913]
Quand le beau-frère (ou la belle-sœur) arriva, on venait de finir la viande. [Houlder 1895]
Interprétation française Phrase servant à s' excuser auprès de ses parents de ne pouvoir leur offrir un meilleur repas. Ils sont arrivés trop tard! [Houlder 1895]

Proverbe Tonga tsy tonga karaha aomby nakarin-jaza. [Samson 1965 #T95]

Proverbe Toto vary lena, ka ny kely no tonga tohany. [Rinara 1974 #285]

Proverbe Toto vary lena: ny kely no tonga tohany. [Cousins 1871 #3153]

Proverbe Tsaka rano, ka ny aloha tsy mitsaha-tsy feno, ny aoriana tsy mitondra tapany. [Rinara 1974 #4394]
Tsakarano : ny aloha tsy mitsaha-tsy feno, ny aoriana tsy mitondra tapany. [Cousins 1871]
Tsakarano : ny tonga aloha ihany no aloha. [Cousins 1871]

Proverbe Tsy mety raha maniry biby maro soratra, ka nony tonga tsiravin' endrika. [Rinara 1974 #4635]
Tsy mety raha maniry biby maro soratra, ka nony tonga, tsy tian-kozahana. [Veyrières 1913 #5347, Cousins 1871]
Traduction française Désirer des animaux bigarrés, et ne pas vouloir les voir quand ils sont arrivés, cela ne convient pas. [Veyrières 1913 #5347]
Interprétation française Se disait des gens fantasques et capricieux. [Veyrières 1913 #5347]

Proverbe Tsy misy nivavaka niankandrefana, fa samy nianavaratra ihany; fa ny harena mila vintana, ka raha tsy anjara, tsy tonga. [Houlder 1895 #81]
Tsy nisy nivavaka niankandrefana, fa samy nianavaratra ihany ; fa ny harena mila vintana, ka raha tsy anjara, tsy tonga. [Veyrières 1913 #862]
Traduction française Personne n' a prié tourné vers l' ouest, mais tous l' ont fait tournés vers le nord (comme il faut); mais la richesse vient du destin, et celui qui n' y est pas destiné ne l' obtient pas. [Houlder 1895]
Personne n' a prié tourné vers l' ouest, tous ont prié tournés vers le nord ; mais la fortune vient du destin et quand ce n' est pas le destin, la fortune ne vient pas. [Veyrières 1913 #862]

Proverbe Varifitoventy zato no tonga ariary. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache Mitovy hevitra: erikerika mahatondra-drano. [Rajemisa 1985]
Ny zavatra kely sy madinika aza, rehefa mitambatambatra ela, mety hisy vokany lehibe. [Rajemisa 1985]

Proverbe Vitsika nahazo valala: tonga ny entana, fa ny vava no tsy omby. [Houlder 1895 #637]
Vitsika nahazo valala : zakan' ny aina fa tsy omby ny vava. [Rinara 1974 #4957]
Traduction française Des fourmis qui ont pris une sauterelle; le butin est arrivé, mais la bouche est trop petite (pour le manger). [Houlder 1895]

Proverbe Voin-tenan’ izay tsy mandrahona, fa tsy ho tonga am-body rova tsy akory. [Veyrières 1913 #6, Rinara 1974 #5012, Cousins 1871 #3723]
Traduction française Tant pis pour ceux qui ne menacent pas, car ils n' arriveront pas au pied du palais. [Veyrières 1913 #6]
Interprétation française Les forts seuls obtiennent. [Veyrières 1913 #6]

Index