Entrée voahangindrano (voahangy, rano)
Partie du discours nom
Définition malgache Karazam-boahangy namboarina fa tsy vita-Nanahary [Rajemisa 1985]
Traduction française Parmi les imitations de corail que compte la collection figure une perle voahangindrano ou «corail d'eau», «très jolie perle de forme cylindrique renflée au milieu, dans le genre d'un tonnelet. Elle est rouge, a une grande ressemblance avec le corail, et est assez rare ». Notre exemplaire est d'un rouge très clair presque rose, à surface lisse et sections rectilignes, en pâte artificielle très légère. [Bernard-Thierry: Perles]
Tableaux et planches Les perles malgaches
Citations 

Entrée voahangindrano
Partie du discours nom
Traduction française  [Betsileo] (de voahangy et rano : eau). Nom relevé par Descheemaeker. D'après les photos ramenées par Descheemaeker (1978) deux espèces seraient désignées sous ce nom :
¶ (1) Ludwigia octovalvis (Jacq.) P.H.Raven (Onagraceae).
¶ (2) Lysimachia ruhmeriana Vatke (Primulaceae). L'une et l'autre poussent dans l'eau ou au bord de l'eau. On en administre l'infusion aux enfants souffrant d'anémie (zaza fotsy rà) ou de maladie nutritionnelle ( alobotra). L'infusion est souvent administrée aussi à la mère avant même les couches, à titre préventif [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Ludwigia octovalvis, Lysimachia ruhmeriana

Entrée voahangindrano (voahangy, rano)
Partie du discours nom
Traduction française  [Merina] Nom relevé à Manjakatompo sur l'Ankaratra. Plante identifiée à Streptocarpus paniculatus R. Br. (Gesneriaceae) par Hélène Pagezy, M. Lhuillier, T. Rahandraha et P. Coulanges, Arch. Institut Pasteur Madagascar 45 (1) : p. 298 (1977). Cette espèce doit plutôt porter le nom de Streptocarpus thompsonii R. Br. et il s'agit sans doute de la variété bojeri C.B. Clarke in Decandolle., Monographie des Phanérogames 5 : p. 154 (1883), variété qui est beaucoup plus commune dans l'Ankaratra sur les rochers humides. Voir aussi : Flore de Madagascar, Gesneriaceae par H. Humbert (1971). Cette petite plante serait employée dans le traitement préventif de l'hérédo-syphilis. Action antibiotique douteuse d'après H. Pagezy et Coll. On désigne parfois aussi sous ce nom : Impatiens salicifolia Hook. f. & Thomson (Balsaminaceae). Nom relevé anciennement par Baron. En fait, il s'applique à plusieurs plantes à fruits ou fleurs rouges ou orangés (Voir voahangy ) et poussant au bord des eaux ; dans les lieux humides. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Impatiens salicifolia, Streptocarpus paniculatus

Mis à jour le 2020/07/31