Entrée tsihanimpoza
Partie du discours nom
Explications en français  [Boiteau 1997] (de tsi, négation ; hanina : qui est mangé par ; et foza : les crabes ; même les crabes, réputés pour leur voracité, ne mangent pas ces arbres, dont toutes les parties sont extrêmement amères). Nom donné à plusieurs zanthoxylum (Rutaceae). Suivant les régions :
  • (Tankara, Sakalava) Zanthoxylum tsihanimposa H.Perrier (Rutaceae). Nom relevé par Humbert 18908. H.Perrier écrit à tort «  tsihanimposa », confondant ainsi le crabe : foza et le fosa : Cryptocarya ferox, un Carnivore, le plus grand des Carnivores malgaches.
Écorces des tiges et racines, bois très amers. Réputés antitussifs en médecine populaire ; décoction administrée contre les toux quinteuses. Concentrée et appliquée en compresses sur la tête, cette décoction tue les poux. L'étude des alcaloïdes des Zanthoxylum tsihanimposa a fait l'objet de la thèse de Mme Nicole Decaudin (Doctorat de 3e Cycle, Orsay, 22 mars 1974). Ce sont la (+)-tembétarine, la skimmianine, la gramma-fagarine, la 0-desméthyl-chéléthrine, la chélérythine et la 0-desméthyl-nitidine. Ceux de plusieurs zanthoxylum malgaches ont également été étudiés par V. Schilline, Pharmakologisches Institut der Universität, Heidelberg. Les extraits totaux ont donné des tests positifs d'activité oncolytique et antitumorale (sarcome 180 de la Souris).
Vocabulaire 

Mis à jour le 2020/07/31