Entrée voampaka
Partie du discours nom
Définition française  [Betsileo] (de voa : fruit ; et mpaka : cueilleur ; celui qui vit de la cueillette des produits spontanés). Uapaca bojeri Baill. (Euphorbiaceae). Plus souvent dénommé tapia, de petit arbre, typique des bois des pentes occidentales dont il ne subsiste que quelques rares témoins (col des tapia, entre Antsirabe et Ambositra) donne de petits fruits comestibles. Il servait d'hôte au Ver à soie de Madagascar, Borocera madagascariensis ou landibe, et était respecté à ce titre par la population. Mais les feux de brousse répétés ont eu raison de ses principaux peuplements. C'est par erreur que Heckel dans Plantes utiles de Madagascar, Annales du Musée Colonial de Marseille (1910) p. 215, range cet arbre parmi les Calophyllaceae, sous le nom de Chrysopia microphylla. Le véritable Chrysopia microphylla décrit par Cambessedes dans son Mémoire sur les Calophyllaceae (1828) a depuis été rangé dans le genre symphonia par Benth. & Hook. f. , et est généralement connu en Malgache sous le nom de kimba. Son seul point commun avec le voampaka c'est que l'un et l'autre sont devenus fort rares, ayant été massivement détruits. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Uapaca bojeri

2017/11/19