Entrée voamaho
Partie du discours nom
Définition malgache  [Betsimisaraka] Voan-javamaniry madinika manitra, sady matavy rehefa endasina [Rajemisa 1985]
Définition française (de voa : fruit ; et maho : sens non retrouvé). Sens ancien (tanosy) : c'est le « Mahaut » de Flacourt. Arbre dont les graines fournissaient une matière grasse et les écorces des fibres textiles. A. et G. Grandidier, Ethnographie 4, p. 230 le citent comme source d'une huile servant surtout à préparer de la brillantine, pour les soins de la chevelure. D'après Abinal et Malzac, Dictionnaire Malgache - Français, p. 840, ce serait un Dombeya (Malvaceae), mais l'espèce qu'ils citent n'a jamais existé à Madagascar. Quant à la fibre, elle est citée par J.P. Domenichini dans le Catalogue de l'Exposition « Lamba Malagasy » (Les tissus malgaches) 1978, mais sans aucune précision sur son origine botanique. Dans le gros ouvrage de Arènes : Malvaceae in Humbert, Flore de Madagascar et des Comores, 537 pages, ne figurent ni maho, ni voamaho. Sens moderne (Betsimisaraka, Tanala, Taimoro) Sesamum indicum L. (Pedaliaceae). Graine oléagineuse bien connue. Identité récemment vérifiée par Descheemaeker pour le pays tanala. Comme nous l'avons vu pour voahazo, le nom ancien est donné à une plante nouvelle quand celle-ci devient la principale source du produit : l'huile en l'occurrence. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Sesamum indicum
Citations 

2019/08/17