Entrée ramanjaka
Partie du discours nom
Traduction française  [Sakalava] Ce nom signifie : celle qui règne en maître, la souveraine. Il a probablement désigné, au cours de l'histoire, diverses espèces végétales ayant tendance à dominer dans un milieu. De nos jours, il désigne surtout Eichhornia crassipes (Mart.) Solms (Pontederiaceae), plante aquatique nageante devenue très envahissante. Mais comme ce nom se trouve dans les anciens rituels sakalava du bain royal et des proverbes vieux de plusieurs siècles, il est à présumer qu'anciennement, il s'agissait d'autres espèces, puisque eichhornia n'a été introduite que vers 1925. Dans le Tromba, p. 61, le Père Estrade rappelle que l'eau du bain royal servait à préparer le remède par excellence, la panacée ou ontsaontsa, censé guérir toutes les maladies. À cet effet, on additionnait cette eau de miel, d'huile de ricin, de terre blanche (Kaolin), d'encens, de petits coquillages, de perles de verroterie, de pièces d'argent non coupées et des quatre plantes magiques : ramanjaka ; betsimilana, lazalaza et ahibita. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Eichhornia crassipes

Mis à jour le 2020/07/31