Entrée sakatavilotra (saka, vilotra)
Partie du discours nom
Définition malgache Zavamaniry sahala amin' ny dingadingana, izay mangidy erỳ ny raviny ary fanao fanafody [Rajemisa 1985]
Traduction française  [Betsileo, Merina] (de saka : produit de la cueillette, et tavilotra : poterie usagée ; allusion à l'emploi en bains de vapeur). Nom donné surtout à : Vernonia pectoralis Baker, Vernonia trichodesma Baker et à quelques autres Asteraceae aromatiques. Plantes jouissant d'une très grande réputation médicinale. On en fait des bains de vapeurs pour traiter la plupart des maladies contagieuses. La décoction bouillante sert aussi à badigeonner les murs et cloisons pour désinfecter la maison. Ses feuilles sèches servent à bourrer les coussins et la literie : on leur prête la propriété de chasser les parasites. Les jeunes pousses servent à préparer un odi-tambavin-jaza : remède contre la toux des enfants. Les principes actifs sont une huile essentielle et des lactones sesquiterpéniques à saveur très amère. Les lactones de certains vernonia ont donné des tests positifs vis-à-vis de plusieurs tumeurs malignes. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Vernonia pectoralis, Vernonia trichodesma
Autres orthographes 
Exemples Volomborona sy sakatavilotra sy masinankorona, alaina ny ravina, totoina, aharo ampanasina: [Callet: Tantara, page 117]

Mis à jour le 2020/10/04