Entrée tolongoala (tolongo, ala)
Partie du discours nom
Définition française (de tolongo et ala : la forêt). Nom de plusieurs arbustes aromatiques. Ce sont surtout suivant les dialectes :
  • (Betsimisaraka) Vepris madagascarica (Baill.) H.Perrier (Rutaceae). Nom relevé anciennement par Rochon (p. 314) qui l'orthographie « teulangouala » et le décrit comme un « arbuste dont les feuilles odoriférantes servent aux Malgaches à faire des oreillers. Cet arbuste s'élève au plus à la hauteur de quatre pieds, son fruit est amer, huileux et aromatique ». Cité aussi par le vieux dictionnaire de Froberville. Plus récemment, après l'introduction à Madagascar des liqueurs anisées, genre « pastis », lesquels ont connu une grande vogue, l'arbuste a été nommé anzety. Son principal débouché est devenu l'exportation vers l'Extrême-Orient où il sert à préparer des eaux dentifrices.
  • Vepris pilosa (Baker) I.Verd. (Rutaceae) est souvent substitué sous le même nom à l'espèce précédente devenue rare. Réf. Boiteau n° 2840 dans Herbier Jardin Botanique Tananarive.
  • Un croton (Euphorbiaceae) riche en anéthol, a aussi été récolté sous ce nom à Ambila-Lemaitso, dans la forêt des vieilles dunes stabilisées, en arrière des lagunes littorales. Ses feuilles sont utilisées comme le signalait anciennement Rochon pour remplir les oreillers. C'est sans doute cette communauté d'usage qui lui a valu le même nom. Notes inédites de Boiteau.
  • (Merina, Bezanozano) anciennement c'était surtout : Dicoryphe noronhae Tul. (Hammamelidaceae) qui était désigné sous ce nom. Voir tolongo (2).
  • Plus récemment : Periblema cuspidata (DC.) DC. (Acanthaceae) autre plante aromatique plus commune.
[Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Dicoryphe noronhae, Periblema cuspidata, Vepris madagascarica, Vepris pilosa
Autres orthographes 

Mis à jour le 2020/05/01