Entrée voara
Partie du discours nom
Explications en malgache  [Rajemisa 1985] Karazan-kazo vaventy midoroboka naman' ny aviavy, madinidini-boa fihinana, toy ny aviavy sy ny amontana ihany koa
  [Ndema: Antakay page 21] aviavim-bazaha, amontana, adabo
Explications en français  [Abinal 1888 page 844] espèce de figuier et son fruit
  [Boiteau 1997] (de voa : fruit ; et ara : qui porte des taches, des lenticelles). Nom anciennement par Rochon, p. 285 : « vua-rha », espèce de figuier dont le fruit est bon à manger », et par L. A. Chapelier, lettre du 5 juillet 1804, reproduite dans Bulletin Acad. Malgache 10 : p. 315 (1912). Nom général des Ficus (Moraceae) à fruit comestible. Suivant les dialectes :
¶  [Merina] Ficus baronii Baker (Moraceae)
¶  [Sakalava] Ficus pachyclada Baker et Ficus tiliifolia Baker (Moraceae)
¶  [Betsileo] Ficus tiliifolia Baker (Moraceae)
¶  [Bara] Ficus tiliifolia var. sphaerophylla (Baker) H.Perrier (Moraceae).
¶ La qualité de ces figues sauvages est extrêmement variable ; certaines sont assez agréables. Le bois de ces arbres est mou, sans intérêt.
Vocabulaire 
Nom scientifique Ficus baronii, Ficus pachyclada, Ficus tiliifolia, Ficus tiliifolia var. sphaerophylla
Exemples 
1 [Rahajarizafy: Filozofia, page 141] Ny fihavanana toa ny voara, nony verahina misy vitsika.
2 [Ndema: Antakay, page 24] Nambolena koa ny Longotra na Voara: milaza ny voalazan' ny Tatao ireo.
3 [Baron: Botany] Ny voan' ny Voara sy ny Amontana sy ny Aviary sy ny Aviavimbazaha sy ny Ambora dia sikonosy.
Citations 

Entrée voara
Partie du discours nom
Explications en malgache  [Rajemisa 1985] Anenta-masombolim-bary na ravin-javamaina kely
Explications en français  [Boiteau 1997] (de la racine voatra : préparé, arrangé) (2). Nom des petits paquets de jeunes plants de riz préparés pour le repiquage. On donne aussi ce nom aux paquets d'herbes sèches vendus sur le marché comme combustible (la partie la plus pauvre de la population ne pouvant acheter ni bois, ni charbon pour faire la cuisine). Sens plus récent. Noter que voara ou voarana est une forme plus ancienne que voavoatra ou voamboatra employés de nos jours. Cela marque l'ancienneté relative du repiquage du riz à Madagascar (2e vague d'immigration proto-malgache).

Mis à jour le 2020/07/31