Entrée vaimantsina
Partie du discours nom
Explications en français  [Betsimisaraka] (de vay : abcès, ulcère ; et mantsina : puant, à odeur fétide). Labramia bojeri A.DC. (Sapotaceae). Les gros fruits ovoïdes fournissent une sorte de gutta, dont on fait un onguent pour panser les ulcères après les avoir détergé. C'est un arbre et non une liane. La confusion vient peut être de ce que pour teindre en rouge avec l'écorce de ce labramia, on ajoute comme mordant une liane à odeur repoussante : Paederia thouarsiana Baill.(Rubiaceae). Chapelier écrit (1804) à propos de la teinture avec les écorces de labramia ou Nanto, « on ajoute à cette écorce un petit paquet des sommités pourvues de feuilles des tiges d'une liane ligneuse de la famille des Garances, et dont l'odeur infecte de toutes ses parties a porté des Malgaches à la nommer « Vahé-mantci ( vahimantsina), c'est-à-dire liane puante ». Le mélange ainsi réalisé prenait à son tour ce nom vahimantsina, d'où la confusion faite par divers auteurs. Latex employé pour panser les plaies ; serait peut être à étudier comme antibiotique. Nom souvent déformé en vahimantsy. [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Labramia bojeri
Autres orthographes 

Mis à jour le 2020/07/31