Entrée tsimparifary
Partie du discours nom
Définition malgache Karazan' ahitra toy ny ahidratsy izay miara-maniry amin' ny vary: "Na hikambana sy hiray ka hivady aza isika, / Tsy hataon' ny olona toy ny tsimparifary sy ny ketsa, / ka mifankatia vao sarahiny?" (Haintenin' ny Ntaolo: Mba ta hanan-jara Rambolo) [Rajemisa 1985]
Traduction française  [Merina] (d'après Ottino : l'origine dravidienne du vocabulaire du riz de certains termes de riziculture à Madagascar, in Annuaire de Pays de l'Océan Indien 2 : 105 (publié 1977) Aix-en-Provence, ce nom dérive du Maanjan : parei, de Bornéo ; javanais : pari, dayak : parey ; bisaya (Philippines) : palaï. C'est sous l'influence du sanscrit vrihi (qui est aussi à l'origine du nom latin oryza) que le malgache a adopté vary et le souahéli (Afrique orientale) : wali. tsimparifary semble donc antérieur à la migration malgache et conservé sous sa forme archaïque ; il signifie : « qui ressemble au riz sans l'être » comme le note Ottino ; il ne faut donc pas le faire dériver du malgache fary : canne à sucre). Nom générique donné aux grandes Poaceae poussant avec le riz et lui ressemblant. Ce sont principalement : Cependant, Panicum maximum Jacq. qui croît plutôt sur les alluvions fraîches qu'en rizière ou en marais, doit être distingué. C'est une espèce introduite d'Afrique avec l'élevage du boeuf zébu. Il est possible que son nom vienne de fary : Canne à sucre et signifie : « qui ressemble à la Canne à sucre, sans l'être ». [Boiteau 1997]
Vocabulaire 
Nom scientifique Echinochloa crus-galli, Echinochloa pyramidalis, Echinochloa stagnina, Panicum maximum, Sacciolepis africana
Exemples ka moa izao isika izao
na hikambana sy hiray ka hivady aza
tsy hataon'ny olona toy ny tsimparifary sy ny ketsa
ka mifankatia vao sarahiny
[Fox: Hainteny, numéro 106]
Articles 

Mis à jour le 2020/09/15