Entrée riba
Partie du discours nom
Définition malgache Fomba amam-panao: Tsy riba vao fa riba tranainy [Rajemisa 1985]
Définition française usage, coutume; usité seulement dans la phrase suivante: Tsy riba vao fa riba ela (Ce n'est pas un usage nouveau, mais ancien) [Abinal 1888]
Exemples sao koa ary misy toe-tsaina amam-panahy manokana ipoiran'io fahalemen'ny riba malagasy io? [Razafiarivony: Harivolana, page 8]

Entrée ri
Partie du discours nom
Définition malgache Tsoria-damba manify fanao haingon' akanjom-behivavy na famatorana volo na famehezana amboaran-javatra mihaja [Rajemisa 1985]
Définition anglaise a ribbon [Hallanger 1973]
Définition française ruban [Hallanger 1974]
Vocabulaire 
Origine Français: ruban.

Entrée riba
Partie du discours nom
Définition française  [Sakalava] Nom donné au pétiole et à la nervure centrale de la feuille de rafia : Raphia ruffia (Jacq.) Mart. (Arecaceae). On l'utilise après séchage pour le portage des bagages, car c'est une matière à la fois légère et solide. De nombreux villages portent encore le nom d'Andriba sur la côte Ouest. C'était là que se rassemblaient les porteurs (comme Ambohibao, sur la côte Est, Voir * bao) Le mot riba a pris le sens de : coutume ancienne. On dit, par exemple, tsy riba vao (littéralement : ce n'est pas un nouveau pétiole de rafia) dans le sens de : ce n'est pas une nouveauté, c'est une coutume ancienne. (Voir Firaketana Malagasy, Tome II, p. 170). [Boiteau 1997]
Vocabulaire 

2019/08/17