Entrée kitohitohy
Partie du discours nom
Traduction française (de tohy : qu'on ajoute bout à bout ; allusion aux entre-noeuds particulièrement marqués ou aux articles successifs qui semblent constituer ces plantes). Ce sont suivant les régions :
  • (sihanaka, bezanozano, betsileo) Equisetum elongatum Willd.et Equisetum ramosissimum Desf. (Equisetaceae). Suivant la « théorie des signatures », les rameaux des Prêles dont les articles peuvent facilement se déboîter et se remboîter l'un dans l'autre, étaient censés guérir les foulures et entorses. On les appliquait en emplâtres à cet effet sur les membres foulés. Voir aussi tsitohintohina.
  • (bara) Polygonum glabrum Willd. (Polygonaceae). Appliquée elle aussi sur les foulures et luxations en cataplasmes. La tisane était administrée aux nouveaux-nés à titre de prévention contre les accidents.
[Boiteau 1997]
Vocabulaire 

Mis à jour le 2020/07/31