Citations : fony

1892Douliot Henri : Journal du Voyage fait sur la Côte Ouest de Madagascar
1891
page 13
Vers midi, nous sommes en pleine forêt de baobabs qui se dressent autour de nous par centaines, les uns au tronc renflé comme une tonne d'Heidelberg, les reniala, les autres aussi élevés, mais grêles, semblables à des colonnes hautes de 40 mètres, les fony, qui ne sont ni moins nombreux, ni moins beaux.
1891
page 17
La forêt est toujours pleine de fony et de reniala ; j'en mesure un dont le tronc a 6 brasses de circonférence, plus de 10 mètres.
1891
page 57
À Soa-Lengo, je vois pour la première fois la troisième espèce de baobab, découverte, comme les deux autres, par M. Grandidier, le za (Adansonia za), qui est plus petit que le fony (Adansonia madagascariensis) et surtout que le reniala (Adansonia Grandidieri), mais qui est beaucoup plus élégant ; son tronc diminue régulièrement de la base au sommet, et sa cime touffue s'élève en cône, au lieu de s'étaler horizontalement. En cette saison, il est, comme les deux autres, encore dépourvu de feuilles.