amontana




  Citations : amontana

Rabearivelo Jean-Joseph : Volumes
Amontana, la nuit trouble à peine ton coeur
de palmes quand la lune, illuminant ton front
de sa lumière bleue, apaise ta langueur
et te fait oublier les jours noirs qui viendront.

Ni l'aile furieuse et puissante du vent,
ni le feu destructeur ne courbe ta fierté :
ton essor végétal va toujours s'élevant,
indifférent aux coups de la fatalité !

Et ton sang continue, incessant renouveau,
à nourrir de ton ombre ardente le tombeau
désolé d'être seul parmi le paysage.

Amontana, les jours où nous ne serons plus
que les mânes épars des âges révolus,
puisse ton souvenir couronner mon visage !