Index

Proverbes : leo

Proverbe Andranobe leo menaka, ka tsy te-hijery tseroka an-tsena. [Rinara 1974 #214]
Andranobe leo-menaka: tsy te-hijery tseroka an-tsena. [Veyrières 1913 #1261, Cousins 1871 #198]
Randranobe leo-menaka tsy te-hijery solika an-tsena. [Rinara 1974 #3698, Cousins 1871 #2736]
Traduction française Épouse bien repue de graisse dans sa maison : elle ne peut pas supporter la vue de l'huile au marché. [Veyrières 1913 #1261]
Interprétation française Se disait des femmes trop bien traitées par les maris et qui devenaient difficiles ; se disait aussi des personnes qui au marché, passaient avec dédain devant les étalages et dépréciaient par trop les marchandises. [Veyrières 1913 #1261]

Proverbe Boka Ikala tsy leon' , ary boka Ikoto tsy leon' . [Rinara 1974]
Boka Ikoto tsy leon' ; boka Ikala tsy leon' . [Houlder 1895 #2019, Veyrières 1913 #1366, Cousins 1871 #774]
Traduction française Si Ikoto est devenu lépreux Ikala ne peut plus rester avec lui, et si Ikala est atteinte de la lèpre Ikoto ne peut plus rester avec elle. [Veyrières 1913 #1366]
Si Ikoto (le mari) devient lépreux, Ikala (la femme) ne peut plus le supporter; et si Ikala devient lépreuse, Ikoto ne la veut plus. [Houlder 1895]
Interprétation française Allusion au divorce pour cause de lèpre. [Houlder 1895]
Si l' un des conjoints devient mauvais, l'autre se sépare ; ces paroles étaient dites parfois comme condition du contrat de mariage : elles stipulaient le divorce. [Veyrières 1913 #1366]

Proverbe Boka nandamaka taninketsa : ny mandamaka leo ihany, fa ny mamono dia no tsy tanty. [Veyrières 1913 #1980, Cousins 1871]
Traduction française Lépreux qui nivelle une terre, pour faire les semis le riz : niveler, ce n'est rien, mais le difficile c' est de faire disparaître les traces du travailleur. [Veyrières 1913 #1980]
Interprétation française Se disait des travaux mal faits. [Veyrières 1913 #1980]

Proverbe Hitsikitsika tsy lao lanitra, laza tsy leo dina. [Rinara 1974 #1348]
Hitsikitsika tsy leo lanitra, laza tsy leo dina. [Veyrières 1913 #352]
Kitsikitsika tsy lao lanitra : laza tsy lao dina. [Cousins 1871 #1276]
Traduction française La crécerelle n'est jamais dégoûtée du firmament, et les rumeurs ne sont pas arrêtées par l' amende qui les punit. [Veyrières 1913 #352]
Interprétation française Aucune défense ne peut empêcher un bruit public de circuler. [Veyrières 1913 #352]

Proverbe Izay miringiringy no potraka : izay mioty manta no leony. [Cousins 1871 #1197, Nicol 1935 #264]
Mioty manta, ka leony; miringiringy, kapotraka. [Cousins 1871 #1801]
Ny miringiringy no potraka; ny mioty manta no leony ; ny tsy mahandry ny sisa no mahia. [Cousins 1871 #2350]
Traduction française Etre haut perché, c’est risquer de tomber; cueillir des fruits verts, c’est chercher l’indisposition. [Nicol 1935 #264]

Proverbe Manao ohatra an-dRangahibe leon-tsokina : ny mby am-bilany dia ariana, ary ny any an-tsaha tsy akarina intsony. [Veyrières 1913]
Rangahibe leon-tsokina : ny mby am--bilany dia ariana, ary ny any an-tsaha tsy hakarina intsony. [Cousins 1871 #2747]
Traduction française Faire comme le vieillard dégoûté du hérisson ; le hérisson qui est dans la marmite, il faut le jeter et ceux qui sont dans la campagne, il ne faut pas les apporter à la maison. [Veyrières 1913 #1833]
Interprétation française Se disait des choses prises en aversion. [Veyrières 1913 #1833]

Proverbe Mioty manta ka leony. [Houlder 1895 #1714]
Traduction française Cueillir (et manger) ce qui n' est pas mûr, et se rendre malade. [Houlder 1895 #1714]

Proverbe Ny avonavona toy ny an' entan' anivona : ny vesany leo ihany, fa ny enjinenjiny no tsy laitra. [Rinara 1974 #2912]
Ny avonavona toy ny entana anivona : ny vesany leo ihany, fa ny enjinenjiny no tsy toha. [Cousins 1871]
Ny avonavona toy ny entan' anivona: ny vesany leo ihany, fa ny enjinenjiny no tsy toha. [Rajemisa 1985]
Interprétation malgache (maivana ny anivona ka ahazakana be na atao anentana lolohavina na lanjaina, saingy manonjanonja kosa ka mahasosotra): tsy mampaninona loatra ny fanambonian-tenan' ny mpiavonavona, fa ny fahitana ny fihetsiny miedinedina no mahaletra. [Rajemisa 1985]

Proverbe Ny mangataka am-bava leo ihany, fa ny mangata-maso no tsy tanty. [Houlder 1895 #2240, Veyrières 1913 #5124, Cousins 1871]
Ny mangataka am-bava leo ihany, fa ny mangata-maso no tsy toha. [Rinara 1974 #3113]
Traduction française Demander en paroles n' est pas terrible, mais mendier (approbation ou compliments) du regard (et ne rien obtenir!) est insupportable. [Houlder 1895 #2240]
On peut résister à celui qui demande en paroles ; on ne résiste pas à celui qui demande avec les yeux. [Veyrières 1913 #5124]
Interprétation française Se disait de la passion. [Veyrières 1913 #5124]

Proverbe Ny maty indray mandeha leo ihany, fa ny maty indroa no tsy tanty. [Veyrières 1913 #2902]
Ny maty indray mandeha leo ihany, fa ny maty indroa no tsy telina. [Veyrières 1913 #2902]
Traduction française Mourir une fois est supportable, mais mourir pour la seconde fois est intolérable. [Veyrières 1913 #2902]
Interprétation française Ce proverbe était dit par ceux qui perdaient un procès ou avaient malheur sur malheur. [Veyrières 1913 #2902]

Proverbe Ny mioty manta no leony, ny tsy mahandry masaka no adala. [Rinara 1974 #202]

Proverbe Ny tenain-doza leo ihany, fa ny iantsampazan-doza no tsy toha. [Veyrières 1913 #2651]
Ny tenain-doza leo ihany, fa ny itsipihan-doza no tsy toha. [Rinara 1974 #3273]
Ny tenain-doza leo ihany, fa ny lantsampazan-doza no tsy toha. [Houlder 1895 #1059]
Traduction française Être malheureux c' est supportable, mais quand le malheur arrive à l' improviste, c' est intolérable. [Veyrières 1913 #2651]
Il est supportable d' être habituellement dans le malheur, mais quand il se jette sur vous à l' improviste, c' est terrible. [Houlder 1895]

Proverbe Ny tompon' alahelo leo ihany, fa ny mpamendrofendro no tsy tanty. [Houlder 1895 #1027, Veyrières 1913 #2911, Cousins 1871]
Ny tompon' alahelo mahazaka ihany fa ny mpamendrofendro no tsy toha. [Rinara 1974 #3311]
Traduction française Passe encore pour le chagrin des proches parents du défunt, mais ce qui rend la douleur insupportable, ce sont les pleureuses et pleureurs qui amènent les larmes aux yeux. [Veyrières 1913 #2911]
Voir (la douleur de) ceux qui viennent de perdre l' un des leurs est supportable, mais les pleureurs (officiels) sont insupportables. [Houlder 1895 #1027]
Interprétation française Se disait des gens qui par leurs paroles ou leurs procédés aggravent le malheur. [Veyrières 1913 #2911]

Proverbe Rafotsibe leom-boanjo: ny sain' ondry avy no andosirany. [Houlder 1895]
Rafotsibe leom-boanjo: ny tain’ ondry avy no andosirana. [Veyrières 1913 #1896, Cousins 1871 #2605]
Rafotsibe leom-boanjo : ny tain' ondry aza andosirana. [Rinara 1974 #3502]
Traduction française La vieille femme qui avait mangé trop d' arachides: elle fuit même les crottes de mouton, qui lui rappellent, par leur forme, les arachides qui l'ont rendue malade. [Houlder 1895]
Vieille qui est dégoûtée des arachides : les crottes de mouton même la font fuir. [Veyrières 1913 #1896]
Interprétation française Se disait des gens qui attrapés une fois, ne voulaient plus se laisser prendre : chat échaudé, craint l'eau froide. [Veyrières 1913 #1896]

Proverbe Rafotsibe leon-toho ka ny androngo kely avy no andosirana. [Rinara 1974 #3504]
Rafotsibe leon-toho: ny androngokely avy no andosirana. [Veyrières 1913 #1897, Cousins 1871 #2606]
Traduction française Vieille qui est dégoûtée des petits poissons qu' on appelle toho : elle fuit jusqu' aux lézards. [Veyrières 1913 #1897]
Interprétation française Elle fuit jusqu' aux apparences qui lui rappellent l' objet de son dégoût. [Veyrières 1913 #1897]

Proverbe Rafotsibe leon-tsokina, ka tsy te-hijery vodi-kifafa. [Houlder 1895 #1963]
Rafotsibe leon-tsokina : ny vodi-kifafa avy no mahataitra. [Rinara 1974 #3505]
Rafotsibe leon-tsokina : vody kofafa avy no mahataitra. [Veyrières 1913 #1898, Cousins 1871 #2607]
Traduction française La vieille femme qui a mangé trop de hérisson, elle ne veut plus même regarder un balai usé. [Houlder 1895]
Vieille qui est dégoûtée des hérissons : la tête d' un balai même l' effraie. [Veyrières 1913 #1898]
Interprétation française Le balai lui rappelle les piquants du hérisson. [Houlder 1895]
Se disait des gens avertis qui ne voulaient plus se laisser prendre. [Veyrières 1913 #1898]

Proverbe Raha leon-tanàna dia leon-kadivory. [Rinara 1974 #3595, Cousins 1871 #2670]

Proverbe Saonjorobe momba mahazaka, tadibe momba vositra : zakan' olona, fa tsy mahazaka tena ; leon' olona, fa tsy mahaleo tena. [Veyrières 1913, Rinara 1974]
Sonjorobo momba mahazaka, tadibe momba vositra: zakan’ olona, fa tsy mahazaka tena ; leonolona, fa tsy mahaleo tena. [Cousins 1871 #2936]
Traduction française Feuilles de gouet s' attachant aux câbles et aux grosses cordes qui accompagnent les boeufs : elles sont gouvernées par d' autres et ne disposent pas d' elles-mêmes, elles sont soumises à d' autres et ne sont pas indépendantes. [Veyrières 1913]
Interprétation française Se disait de ceux qui étaient sous la dépendance des chefs et seigneurs. [Veyrières 1913 #792]

Proverbe Tonom--bomangan' ny Merinatsimo : ny kapo-body leo ihany, fa ny tery valahana no tsy toha. [Veyrières 1913 #4606]
Tonom--bomangan' ny Merinatsimo: ny kapo-body leo ihany, fa ny tory valahana no tsy toha. [Houlder 1895]
Traduction française Le rôtissage des patates des gens du sud de l' Imerina: il leur est facile de frapper sur le gros bout (des patates, pour voir si elles sont cuites), mais les serrer au milieu (où il y a un rétrécissement) est insupportable (parce qu' elles crèvent). [Houlder 1895]
Patates rôties des gens qui sont au sud de l' Imerina : on peut les frapper sur le gros bout pour voir si elles sont cuites ; mais on ne peut pas les serrer par le milieu, car elles crèvent. [Veyrières 1913 #4606]

Proverbe Tsy leo entin-tody. [Veyrières 1913 #6441]
Traduction française Mal dont on ne voudrait pas subir les conséquences, ou dont les conséquences sont insupportables. [Veyrières 1913 #6441]
Interprétation française Les parents répétaient cette expression aux enfants qui les maltraitaient. [Veyrières 1913 #6441]

Proverbe Tsy leon-toaka am--bavan’ olona hianao, fa ny am--bavanao no mankaleo anao. [Cousins 1871 #3361]
Tsy leon-toaka am-bavan' olona hianao, fa ny am--bavanao no mankaleony anao. [Rinara 1974 #4507]

Proverbe Tsy mety raha leon-dra-kena ka tany mena avy no handosirana. [Rinara 1974 #4597]
Tsy mety raha leon-dran-kena, ka ny tanimena avy no andosirana. [Cousins 1871 #3420]

Proverbe Voalavo latsaka an-kentona, ka ny halavoana leo ihany, fa ny akoralavan' ny olona no tsy toha ; hitraka moa tsy avelan' ny henatra ; hiondrika, tsy avelan' ny voninahitra. [Veyrières 1913 #6053]
Voalavo mianjera an-kentona: ka ny halavoana leo ihany, fa ny horakora-bahoaka no tsy toha. [Houlder 1895 #1036]
Voalavo nianjera an-kentona : ny halavoana leo ihany, fa ny horakora-bahoaka no tsy toha. [Rinara 1974]
Traduction française Rat qui tombe de très haut : passe pour la chute, mais ce qui est insupportable ce sont les huées des gens qui sont là. [Veyrières 1913]
Un rat tombé d' une poutre: sa chute est supportable, mais non les cris des gens (qui sont dans la case). [Houlder 1895]

Index